vendredi 19 septembre 2008

Les métiers du net

Les métiers du net vous connaissez ? Les métiers de l’informatique font partie du tertiaire, qui représentait en France en 2004 32,1 % de l’emploi des intérimaires. Au sein du tertiaire, les métiers de l’informatique représentent environ 680 000 salariés et plus de 25 000 intérimaires (connaissant une croissance de 8,9 % en 2004 par rapport à 2003). Les métiers de l’informatique regroupent 64 % d’ingénieurs et 34 % de techniciens. Les appellations de ces métier changent, et les définitions s'enrichissent.


Voici un panorama des 40 nouveaux métiers du secteur multimédia, répertoriés en 5 grandes fonctions .



  • FONCTIONS CONCEPTIONS
  • FONCTIONS TECHNIQUES
  • FONCTIONS PRODUCTIONS
  • FONCTIONS COMMERCIALES ET MARKETING
  • FONCTIONS CONNEXES
La fonction conception définie 9 métiers : Infographiste-graphiste multimédia, Animateur de site, Webdesigner, Designer (3D, Flash, son), Game designer, Level designer, Designer 3D, concepteur jeux vidéo, Concepteur de site.

  • Infographiste-graphiste multimédia : Il est le faiseur d'images, son rôle est de mettre une image ou un texte en valeur. Il possède de bonnes connaissances des logiciels, évolution rapide des techniques. Il est souvent indépendant "free-lance" qui travaille à la commande.
    Un bon niveau graphique est souhaitable et les bons spécialistes n'ont pas de problème d'emploi.

  • Animateur de site : Sa fonction est de rappeler à l'ordre les participants d'un forum qui s'écarte trop du sujet, c'est son rôle, entre autres choses. L'animateur s'assure du bon déroulement des échanges dans les forums qu'il lance. Il se charge "d'expulser" l'internaute injurieux, indécent, ou qui ne respecte pas la nettiquette. A côté de ce rôle de modérateur de forum ou de chat, l'animateur de site crée des activités pour inciter les échanges et augmenter la fréquentation du site. A l'écoute des internautes, il propose des sujets de débat en phase avec l'actualité. Les grands portails web embauchent également des animateurs pour répondre aux questions des internautes, mettre à jour des rubriques, créer des articles...

  • Web Designer : Le Web designer, que l'on appelle également designer d'interactivité ou encore ergonome, est celui qui définit et met en place la charte graphique d'un site Internet, rendant ce dernier le plus attractif possible. Il assure une navigation et des interfaces agréables pour les utilisateurs finaux. La principale difficulté de la profession est donc de trouver un équilibre raisonnable entre l'esthétique et les possibilités techniques. C'est ce qui la distingue du travail en offline (CD-Rom par exemple) où les contraintes de taille de fichiers sont quasiment nulles. Il doit par ailleurs tout mettre en oeuvre pour démarquer son site de la masse des autres. Le Web designer intervient dès le début du projet en élaborant la maquette et les différents éléments graphiques du site.

  • Designer (3D, Flash, son) : Le Flash designer assure la conception, le développement et l'animation d'un site en Flash. Lancée il y a maintenant plus d'une dizaine d'années, la technologie Flash permet d'ajouter des animations et des objets interactifs à une page web. La valeur ajoutée du Flash designer, sur un webdesigner par exemple, c'est donc de créer des animations et non plus de simples images figées. Aujourd'hui, de nombreux sites se tournent vers cette technologie pour rendre leur plateforme attractive et vivante.

  • Game designer : Décor, personnages, énigmes : le game designer est derrière chacune des actions de votre console de jeu. Débordant d'imagination, ce fan de jeux vidéos a un seul but : vous entraîner dans des aventures plus fantastiques les unes que les autres.
    Le game designer définit les règles et l'architecture d'un jeu vidéo. Il doit tenir compte de la cible visée et des possibilités techniques et budgétaires.

  • Level designer : Le Level Designer crée des éléments qui contribuent à la notion de plaisir dans le jeu. Il conçoit les niveaux en imaginant des environnements et en proposant aux joueurs une suite d’événements qui renforce l’expérience du jeu. Pour ce faire, il dispose d’ingrédients (ennemis, pièges, récompenses etc…) qu’il agence dans l’aire de jeu en tenant compte de la vision du jeu, de ses règles, de la mise en scène et de l’expérience qu’il souhaite faire vivre au joueur. Pour devenir Level Designer, il faut d’abord et avant tout être passionné de jeux vidéo. La compréhension des mécaniques de jeu, la créativité et le sens de l’analyse sont des qualités recherchées.

  • Designer 3D : Pour des jeux vidéos ou des films d’animation, l’infographiste 3D imagine et dessine les personnages et l’environnement d’une histoire. Il travaille à partir du scénario et du story-board transmis par le réalisateur. D’abord sous forme de croquis, les personnages s’animent sur ordinateur grâce à des logiciels spécialisés (volume des personnages, texture, couleurs…). L’infographiste 3D intervient aussi dans la conception d’effets spéciaux.

  • Concepteur jeux vidéo : Elle consiste à traduire un scénario écrit en jeu virtuel avec des personnages et des décors. L’ensemble doit être animé par des actions, des interfaces, des phases de jeu, des protagonistes surprenants et différents niveaux de difficulté.Le concepteur de jeux électroniques doit créer un univers ludique et captivant pour le joueur.Outre ces aspects, il doit sous l’autorité du chef de projet se concerter avec le info-designers, animateurs, graphistes et testeurs.

  • Concepteur de site : Conseiller, concevoir, un site Web sur mesure pour le compte d'un client. Son rôle est plus orienté sur le conseil au client que sur la conception technique, qu'il ne fait que superviser. Le concepteur de site se caractérise par ses compétences techniques qui lui permettent de s'adapter à une demande spécifique . Un suivi attentif des évolutions lui permettent de proposer un site intéressant et compétitif au client. Il suit de près les nouvelles tendances de la demande, comme la sécurisation, ainsi que les développements technologiques, comme les débits des réseaux. Le concepteur de site sur mesure a un rôle de chef de projet (coordinnation des interventions d'experts dont il connaît les domaines d’expertise sans les maîtriser. (sécurisation, graphisme multimédia, etc.)
La fonction technique définie 8 métiers : Ingénieur développement, Intégrateur HTML, Ingénieur réseaux, gestionnaire de réseaux, expert en communication et réseaux, Architecte du système d'information, Expert en sécurité des systèmes d'information, Administrateur bases de données, ingénieur bases de données, Webliner, responsable hot line, Testeur des jeux, Directeur artistique (sites web), Architecte composants.

  • Ingénieur développement : L’ingénieur de développement prend en charge les différentes étapes de développement des applications. Il fait des analyses fonctionnelles des besoins des utilisateurs et des rédactions du cahier des charges. Il prend en charge le développement et la réalisation des applications. Il établit les tests et les recettes des applications développées et rédige les documentations.

  • Intégrateur HTML : L'intégrateur HTML s'exprime dans un drôle de langage: le HTML.
    Ce langage informatique sert à la réalisation des pages web. C'est un code qui s'écrit à l'aide de "balises html". A l'aide de ce code, il va mettre en page le site web. L'intégrateur traduit en langage web le contenu d'un site pour la mise en ligne. A cet effet, il doit connaître d'autres langage tel que le Java et Javascript, le Flash, le Perl...

  • Ingénieur réseaux, gestionnaire de réseaux, expert en communication et réseaux : L’ingénieur réseaux est responsable du bon fonctionnement de l’ensemble des réseaux et télécommunications de l’entreprise. Il peut ainsi avoir à créer un réseau ex nihilo et à choisir les équipements selon le budget imparti et les besoins des utilisateurs. Le réseau achevé, il est responsable de son bon fonctionnement et de son optimisation : il peut, par exemple, intégrer un nouveau système de messagerie, de nouveaux antivirus…Ses qualités : outre des connaissances pointues en réseaux et télécommunications, il doit être rigoureux avec une grande réactivité pour répondre aux demandes ou pour trouver de nouvelles solutions. C’est aussi un manager qui sait prendre en main une équipe de techniciens.

  • Architecte du système d'information : L’architecte en systèmes d’information (SI) a pour mission de définir ou de faire évoluer l’architecture technique du système d’information de l’entreprise en tenant compte de ses besoins métiers actuels et futurs. Ses tâches comprennent : L’analyse de l’existant, des besoins métiers, des flux de données et leur traduction en solutions informatiques, La définition des normes et des procédures, La préconisation du matériel technique à acheter et des développements à effectuer, Le suivi et l’encadrement des équipes de développement, La vérification de la cohérence de la solution, La veille technologique.

  • Expert en sécurité des systèmes d'information : Travaillant généralement dans une SSII, un expert en sécurité informatique a pour mission d'évaluer le niveau de vulnérabilité des systèmes d'information de ses clients et de proposer des solutions pour les sécuriser.

  • Administrateur bases de données, ingénieur bases de données : De plus en plus d’entreprises ont à gérer des volumes importants d’informations nécessaires à l’exploitation quotidienne : adresses clients, tarifs, statistiques, fonds documentaires. La gestion informatisée de ces données s’effectue via des bases de données accessibles à tous les collaborateurs concernés. L'administrateur de bases de données est le technicien expert qui assure le bon fonctionnement de la base de données au quotidien.

  • Webliner, responsable hot line : Il définit la stratégie et les objectifs du site. Son travail consiste à préciser un cahier des charges qui sera ensuite transmis aux techniciens pour la mise en oeuvre. C'est lui qui va guider les rédacteurs, le responsable client, les animateurs et les responsables du référencement. C'est en quelque sorte le chef d'orchestre qui aura pour mission de coordonner les équipes ou les prestataires afin de garantir la qualité, la pertinence et la fréquentation du site en conformité avec les objectifs du site.

  • Testeur des jeux : Le testeur, est le spécialiste de la certification, il vérifie tout produit informatique multimédia avant que celui-ci ne soit mis à la disposition des utilisateurs. Il doit déceler les éventuels dysfonctionnements tels que les erreurs de programmation, les séquences inversées, les tunnels sans sortie, des images déformées, etc. Il travaille en collaboration avec les développeurs auxquels il renvoie les programmes à modifier. Il dresse un bilan des différentes anomalies détectées au développeur chargé des corrections. Il doit s’assurer que les modifications opérées ont corrigé, de façon définitive, les erreurs décelées et qu’elles n’en ont pas engendrées d’autres. Par ailleurs, le testeur doit faire un travail de préparation et d'analyse. Il lui faut établir une stratégie, planifier les opérations, élaborer les outils de tests, exécuter les tests, analyser les résultats et rédiger les rapports.

  • Directeur artistique (sites web) : Créatif par excellence, le directeur artistique est garant de la cohérence visuelle d'un site. Il supervise le travail des designers et développeurs. Le rôle essentiel du directeur artistique est de veiller au confort de navigation des internautes, à la vitesse de téléchargement des fichiers et à la lisibilité des informations. Il coordonne le travail d'une équipe d'un ou plusieurs graphistes. Il définit l' identité visuelle du site et construit une maquette.

  • Architecte composants : L'architecte en composants logiciels est chargé de l'intégration des technologies web dans les systèmes d'information existants. La mise en relation des systèmes d'information est complexe. Il existe des éléments stables(catalogue, tarifs,...), et des éléments mobiles ( lettres d'information interne, données clients, fournisseurs), lesquels sont par nature voués à évoluer parfois fréquemment. Il s'agit de faire communiquer ces éléments au sein de l'entreprise, mais aussi avec les autres systèmes des fournisseurs, comme par exemple des concessionnaires. L'entreprise peut ainsi faire preuve de plus de réactivité.
Les fonctions de productions compte 3 métiers : webmaster (responsable technique du site), Chef de projet OnLine (chef de projet Internet/Intranet), Producteur-integrateur de services-contenus.

  • Webmaster (responsable technique du site) : Il est " Le bâtisseur de sites", Il construit le site web et le gère au quotidien. Les conditions de travail sont variables suivant l'entreprise et cela demande de la technique et de la créativité.

  • Chef de projet OnLine (chef de projet Internet/Intranet) : Le chef de projet est le chef d'orchestre d'une équipe chargée d'un projet. Il coordone l'ensemble du travail afin que les délais et le budget soient respectés. Il supervise, décide, et gère comment son équipe doit travailler et quels sont ses objectifs. Il est préférable que le chef de projet soit aussi à l'aise en technique qu'en relationnel et commercial. Il doit pouvoir gérer une équipe : la motiver, la dynamiser. Il est fin négociateur et arrive à persuader ses clients et son équipe.

  • Producteur-integrateur de services-contenus : Le producteur de service-contenus est l'homme orchestre d'un produit multimédia. A lui de superviser l'ensemble de la production. Le producteur-intégrateur de contenus est un créatif auquel il est demandé d’imaginer un contenu et son scénario. Pour "assembler" un service multimédia, il doit connaître les thèmes retenus lui permettant de construire l’architecture du service développé, l’organigramme de l’interactivité et les modes de transition entre les éléments.
    Sa connaissance des produits et services multimédia déjà disponibles sur le marché lui facilite la tâche. En raison d’une pression concurrentielle forte, l’assemblage du service va jusqu’à l’évaluation de son coût et de sa rentabilité économique. Les qualités requises sont multiple. Il a une forte capacité de négociation et persuasion : présenter et expliquer un point de vue, construire et présenter une argumentation, traiter des objections, faire adhérer, susciter un accord ou un compromis, provoquer une conclusion. Connaîssance de la réglementation en matière de multimédia et notamment en matière de gestion et négociation des droits de propriété, sécurisation des données...Capacité à monter des partenariats.
Les Fonctions commerciales et marketing qui désigne 9 métiers : Ingénieur technico-commercial, Consultant (surtout en avant-vente), Chef de produit, Web planner, Concepteur Web, Chef de pub on line, Responsable partenariat, Vendeur d'espace, Responsable fidélisation .

  • Ingénieur technico-commercial : L'emploi/métier s'exerce au sein de la direction commerciale ou d'une société d'ingénierie. Il implique une collaboration étroite avec les différents services de l'établissement ou des entreprises clientes (services mercatique (marketing), études, production, après-vente...), ainsi qu'un contact permanent avec les clients. L'activité nécessite une autonomie et une disponibilité importantes. Les déplacements sont fréquents et peuvent être longs. Une mobilité géographique est parfois demandée au sein d'un grand groupe. L'ingénieur technico-commercial occupe une fonction stratégique dans l'entreprise. Il incarne l'image de marque de sa société, donc la réputation et le savoir-faire de celle-ci auprès du marché potentiel.

  • Consultant (surtout en avant-vente) : Le métier s'exerce pour partie dans un bureau. L'activité nécessite des déplacements, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'entreprise et occasionne de ce fait des horaires irréguliers. En cabinet conseil ou dans une société de services, l'activité s'effectue parfois dans le cadre de détachements auprès d'autres entreprises (mise à disposition). Le métier requiert d'utiliser des outils spécifiques à l'activité (aide à la conception, gestion de projet, logiciels bureautique...) ainsi que des outils d'exploitation constructeurs, le plus souvent sur micro-ordinateur.

  • Chef de produit : Concevoir, coordonner et développer les actions visant à déployer, suivre, et actualiser des produits et services multimédia sur le marché. Afin d’étudier un marché, le chef de produit multimédia utilise les outils marketing classiques. Il identifie son marché, repère les critères de typologie de celui-ci (produit, prix, client, mode d'achat) et, éventuellement, conduit ou fait conduire des enquêtes marketing.

  • Web planner : Mieux connaître les attentes du consommateur, voilà ce qui pourrait résumer la mission du chargé d’études marketing. Plus de la moitié de son activité consiste à établir un schéma d'études en fonction du type d'information à collecter. Il peut s'agir d'identifier les attentes de la clientèle, de cerner le comportement du consommateur, d'évaluer la santé du marché ou le poids de la concurrence, de tester les fonctionnalités ou le design d'un produit. Le chargé d’études marketing peut travailler dans tous les secteurs d'activité qui donnent lieu à une production marchande que ce soit dans l’agriculture, les industries ou les services.

  • Concepteur Web : Au carrefour de la communication et des technologies multimédias, le concepteur est avant tout un créatif, son rôle est d’inventer. En cela, ses fonctions empruntent largement à celle du concepteur-rédacteur, tout en intégrant une dimension technologique très marquée. Spécialiste de l’interactivité, il participe à l’élaboration de contenus originaux associant texte, son et image. Le champ d’intervention du concepteur est assez large, de la création d’une campagne interactive simple à la conception d’un produit multimédia complexe (CD-Rom ou site web).

  • Chef de pub on line : Vendre les espaces de pub sur les sites Internet , fournisseurs d'accès...dans les régies publicitaires.

  • Responsable partenariat : Placé sous la responsabilité du directeur marketing, le responsable partenariats a en charge la définition des stratégies de partenariat et d’affiliation d’un site. C’est lui qui conçoit et met en place ces différents programmes.
    La fonction était centrée à l’origine sur les partenariats et englobe très souvent la gestion du programme d’affiliation éventuellement crée. Pour des sites à très grosse activité on peut parfois avoir une distinction entre le responsable des partenariats et le responsable du programme d’affiliation. La responsabilité des partenariats est une fonction plus importante sur Internet qu’ailleurs, car les partenariats sont une forme d’action marketing très utilisée sur le réseau dont les enjeux peuvent être très importants.

  • Vendeur d'espace : Le vendeur en publicité travaille pour des agences de publicité ou des régies publicitaires. Il peut être employé directement par ces entreprises ou travailler pour leur compte par l’intermédiaire de centres d’appels ou de sociétés de service. L’exercice de ce métier, en plateau téléphonique avec bien souvent des horaires décalés, est difficile. Ainsi, les employeurs proposent de plus en plus des CDI et de la formation afin de réduire le turn-over.

  • Responsable fidélisation : La mission principale d'un responsable fidélisation est la gestion des relations clients. Ceci peut se faire soit en direct avec le client (le plus souvent), soit par l'intermédiaire d'un call-center, soit en récupérant les informations et réflexions émanant des différents services (logistique, technique, marketing...), soit encore en effectuant un reporting des questions, suggestions ou remarques relevées sur un chat ou un forum. Suite aux contacts ou aux remontées d'informations, le responsable fidélisation va devoir mettre en place des procédures liées à la relation clientèle et les suivre sur le long terme afin d'accroître les performances et le chiffre d'affaire du site, mais également de donner ou de renforcer l'image de marque de ce même site.
Enfin les fonctions connexes qui regroupent 9 métiers : Formateur, Juriste Internet, Ergonome, Web assistant, Traqueur de bugs, Spécialiste du e-commerce, Net surfer, Consultant en sécutité informatique, Responsable de communication

  • Formateur : Toute innovation éveille des besoins de formation chez l'utilisateur, tant dans la sphère privée que professionnelle et les technologies du multimédia et de l'Internet ne font pas exception.Le formateur Internet est expert dans l'utilisation des produits et services multimédia et il est impératif pour lui de suivre les évolutions de ce domaine.

  • Juriste Internet : informe sur le droit de l'informatique, de la concurrence, des contrats, des marques, des télécommunications, des libertés publiques, des droits d'auteurs...

  • Ergonome : En grec, ergon signifie le travail, et nomos la règle, la loi. Donc quel que soit son domaine d'activité (Web, design produit, sécurité, etc.), l'ergonome vise à améliorer les conditions de travail en termes de sécurité, confort, santé, en prenant en compte les objectifs et contraintes de l'entreprise.

  • Web assistant : Le métier s'exerce en étroite collaboration avec les services de production ou techniques, de recherche et développement, des achats et de la force de vente.

  • Traqueur de bugs : les spécialistes de la sécurité à chasser les bugs

  • Spécialiste du e-commerce : Qui s'occupe de la vente en ligne. La Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) et l’institut d’études Benchmark Group a publié les chiffres 2008 de l’emploi dans le e-commerce. Selon l’étude, les effectifs du commerce électronique ont progressé de 21 % en 2007 et l’emploi devrait maintenir le cap en 2008 et 2009. La croissance des ventes en ligne (+34 % en 2007 selon la Fevad), portée par la forte progression du nombre d’acheteurs et l’arrivée de nouveaux acteurs dans la vente en ligne, a permis de maintenir la création d’emploi dans le secteur à un rythme soutenu. Les effectifs du commerce électronique ont ainsi progressé de 21 % en 2007. Le commerce électronique occupe plus de 20 000 emplois directs, hors intérimaires et commerçants indépendants et hors emplois indirects. Au total on peut considérer que la vente à distance et le commerce électronique représentent aujourd’hui plus de 80 000 emplois directs et induits.

  • Net surfer : Le netsurfeur "surfe" dans la toile d’araignée mondiale ou ‘World Wide Web’.
    C’est un journaliste d’un type nouveau qui passe ses journées à dénicher sur Internet des sites Web intéressants et à faire en sorte que tout un chacun puisse profiter au mieux des nouveaux services en ligne. Son rôle: chercher de l’information, la sélectionner et la traiter.

  • Consultant en sécutité informatique : Le consultant en sécurité est désormais très recherché par les entreprises qui ouvrent de plus en plus leurs réseaux et systèmes d’exploitation sur l’extérieur afin de communiquer avec leurs clients et fournisseurs. Le consultant en sécurité a pour mission de préserver l’intégralité et la confidentialité des données d’une organisation afin de réduire à néant la vulnérabilité des systèmes d’information, et ainsi éviter la cybercriminalité qui peut se manifester quand le système de sécurité fait défaut ou quand il est tout simplement mal configuré. De ce fait, la sécurité doit être assurée par une veille technologique permanente et par une rigueur et une honnêteté de la part du consultant en sécurité.

  • Responsable de communication : Le responsable de communication s'occupe des relations de presse en ligne pour sa société et gère un ou plusieurs budget (dans les web agencies)



Voilà pour cette présentation des métiers du net ou j'ai utilisé la nomenclature proposé par infos métiers.com. Pour cette fiche j'ai fait un peu de recherche sur de nombreux sites pour vous définir les fonctions métier. A noter que la fonction de Blogueur ne figure pas dans les catégories et pourtant ca demande bien des compétences.
Alors cette présentation sommaire vous décrit le rôle de chacun des intervenants des métiers du net. Peut être que certain d'entre vous se reconnaitront dans ces fonctions ? Une fiche détaillé pourra venir compléter ce dossier et si vous en avez envie je vous invite à me contacter pour faire un article rédigé et parler de votre métier du net.






2 commentaires:

francois a dit…

Pour aller plus loin sur les metiers sur Net et de la téléphonie, un chat est organisé Pour aller plus loin sur les métiers du net et de la téléphonie, un chat aura lieu le mercredi 22 octobre de 17h00 à 18h00 sur le site www.lesmetiers.net

Dans le cadre du partenariat initié par SFR et le site internet lesmetiers.net (édité par le GIP CARIF Ile-de-France), un chat "Les métiers de la téléphonie mobile et de l'Internet" est organisé le mercredi 22 octobre 2008 entre 17h00 et 18h00. Ce chat on-line permettra aux internautes d’échanger avec :
· Cécile Guillois-Bouillet, Directrice de la Formation chez SFR,
· et Paul Meleiro, Vendeur en Espace SFR,
pour ainsi mieux connaître les métiers de la téléphonie mobile.

Dès à présent, les internautes ont la possibilité de poser leurs questions :
- sur le site www.lesmetiers.net ;
- ou directement depuis leur mobile SFR en appelant le 44 55 en mode Visio. Le site www.lesmetiers.net relaiera l’intégralité des échanges.

A la suite du chat, une synthèse en vidéo sera disponible sur le portail mobile Vodafone live! de SFR.

Mistral a dit…

Merci pour cette info francois, je vais mettre ton commentaire à la une du blog